samedi 31 décembre 2016

Instruire en famille, Charlotte Dien

DSC_0012

L’école à la maison, avec l’handicap (autisme léger) de Margot et le manque de confiance en elle d’Emilie, j’y avais pensé.

Pour moi, c’était abstrait. J’en avais entendu parlé sans savoir réellement ce que c’était. Je suis bien sur FB des mamans qui ont fait ce choix là mais ça m’aidait pas à savoir.

A la médiathèque, j’ai trouvé, par hasard, « Instruire en famille », de Charlotte Dien. C’est un super livre pour comprendre ce que c’est. Comprendre les lois qui « encadrent » ce mode d’apprentissage.

J’ai aimé les témoignages d’enfants et de parents. J’ai pris conscience que j’étais encore pas prête mentalement pour le faire mais par contre, ce que ce livre m’a donné envie c’est la chose suivante.

J’ai envie, de proposer à mes 3 filles (12/11/7 ans) de choisir un thème chacune. Sur ce thème, on fera ensemble des recherches, on essayera de trouver des expos pas loin sur le sujet ou de trouver des personnes qui en savent plus sur le sujet. J’y grefferais dessus des maths, du français ou autre matières pour les aider à retenir des notions qui sont durs à conceptualiser pour elles via l’enseignement classique. On fera un dossier papier ou un cahier qu’elles rempliront et qu’elles pourront relire si elles le souhaitent.

Je prend un exemple qui me vient comme ça mais qu’on ne fera pas forcément. Margot adore la cuisine, le père noël le savait cette année (un moule en silicone, un kit de mini fondants). A partir de là, on peut faire une dictée à partir d’une recette d’un dessert qu’elle aime faire,style cookies. On peut la recopier en changeant le temps (l’écrire au futur ou au passé composé). On peut travailler les conversions des quantité en gramme, litre…. On peut travailler la multiplication ou la division selon les besoins et travailler la proportionnalité. On peut chercher d’où vient la recette des cookies (pays, son origine historique). On a de la chance vers chez nous, on a le musée du chocolat et le musée du sucre. Dans le village, on a un boulanger peut être,même si on n’est pas client chez lui,on peut lui demander si on peut passer dans son labo pour savoir comment il confectionne les cadeaux. Il existe des ateliers culinaires dans une ville à côté. Voilà, j’ai pris cet exemple là et d’autres idées en tête. Mon rôle sera de les soutenir et de les orienter en cas de blocage dans leur dossier.

Posté par LatelierdeFee à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,